Voici la suite de mon escapade à Naples.....et de mes impressions de voyage !

Il y a de nombreuses raisons de s'extasier quand on chemine dans les rues de Naples, de s'extasier, mais aussi de râler, parce que, comme je vous l'ai laissé entrevoir dans mon précédent billet sur la ville, il faut quand même gratter un peu pour trouver les merveilles, et il faut aussi faire preuve de détermination si l'on veut aller au bout de ses envies.

D'abord, il faut avoir beaucoup de patience, pas parce qu'il y a beaucoup de visiteurs (en tout cas, pas en cette saison !), mais parce que les horaires sont on ne peut plus farfelus; d'une part en ce qui concerne les jours d'ouverture, ce qui peut apparemment varier au gré de la fantaisie des responsables de monuments (jour de fermeture, mardi OU mercredi, et le OU est très important, ça ne paraît pas fixe), et d'autre part, en ce qui concerne les heures d'ouverture. Il faut savoir que l'heure du déjeuner à Naples est sacrée, et qu'elle se situe de 14 heures à 16 heures, donc, pendant ce laps de temps, les églises, cloîtres et autres édifices religieux censés intéresser les touristes ouvrent à 16 heures. Mais 16 heures, il faut l'adapter à la vie locale, ce qui peut être, 16h10 dans le meilleur des cas, voire, 16h15, et au pire, 16h30....tout dépend, je pense, de l'importance soit du repas, soit de la sieste qui a suivi...c'est du vécu ! donc prenez vos dispositions.

Mais on n'est pas là pour faire la critique des horaires d'ouverture des monuments, on est en vacances après tout, et on a le temps.

A Naples, pas une rue, pas une venelle qui n'ait son église, son musée, son cloître. La ville est riche d'histoire et de traditions, et les pays conquérants de la ville ont été nombreux ( grecs, romains, angevins, aragonais, espagnols, les français : Murat fut roi de Naples), et chaque envahisseur a laissé son empreinte d'une façon ou d'une autre.

Nous avons visité beaucoup d'églises, beaucoup de palais et de musées, tous plus baroques et plus riches les uns que les autres, mais si vous allez à Naples, il y a trois lieux que vous devez absolument voir intra-muros :

1- le Musée Archéologique National

2- Le couvent et l'église de Santa Chiara

3 - La Chartreuse de San Martino.

Ce sont ces merveilles qui m'ont le plus touchée, le plus marquée.

Aujourd'hui je vais vous présenter le Musée Archéologique National

LE MUSEE ARCHEOLOGIQUE NATIONAL :

Musee archeologique naples

Ce musée se situe près de la Piazza Cavour, très facile d'accès par le bus ou le funiculaire descendant, si votre hôtel se situe sur la colline du Vomero. Il réunit la plus grande collection d'antiquités classiques au monde.

Edifié en 1585, c'était à l'origine une caserne; puis de 1616 à fin 1777, l'Université y a été installée. En 1786, Ferdinando IV, réussit à transférer à Naples depuis Rome (malgré les protestations du Pape), les collections Farnèse héritées de sa grand-mère Elisabeth Farnèse.

Il a transformé l'édifice en musée pour abriter les fresques et les mosaïques de Pompéi et Herculanum.


Au rez-de-chaussée se trouvent les antiquités égyptiennes, la sculpture grecque et romaine, en particulier la Collection Farnèse.

Taureau FarneseTaureau Farnese de la Collection Farnese

ScipionScipion l'Africain

Hercule Farnese Hercule Farnese

A l'entresol, vous découvrirez les mosaïques de Pompéi, en particulier la très célèbre Bataille d'Alexandre.

Bataille d'Alexandrela Bataille d'Alexandre

602px-Cave_canem Le chien (Cave Canem)

musiciens Musiciens itinérants

Le Cabinet Secret. Jusqu'à il y a peu de temps, ce Cabinet secret n'était pas visible par les enfants. Il expose des fresques ou des peintures à connotation érotique, voire pornographique. Aujourd'hui, il est ouvert à tous (autres temps, autres moeurs...). Les oeuvres présentées montrent le rapport très familier qu'avaient les Romains vis-à-vis de l'érotisme.

satyre et nymphe Satyre et Nymphe

VACANCES 2012 159Satyre

Au premier étage, autour de l'imposante Sala Meridiana, vous découvrirez l'argenterie, les verres peints, les bijoux, et encore des fresques découverts sous la lave du Vésuve.

C'est un musée fantastique, très riche , très intéressant pour comprendre l'histoire de l'Italie et de Naples en particulier.