Vu dimanche après-midi, le dernier opus de Ang Lee

20298702

   

 

 

 

 

 

 

 Après une enfance passée à Pondichéry en Inde, Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d'un canot de sauvetage. Seul, ou presque... Richard Parker (ainsi nommé à cause d'une erreur administrative), splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage. L’instinct de survie des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable (Source AlloCiné).

 

Ce film est adapté d'un roman de Yann Martel, roman qui a obtenu de nombreux prix, en particulier le Commonwealth Writers Prize au Canada en 2002. J'avais lu ce roman en 2005, et l'aventure de ce jeune Indien m'avait fascinée, et je me demandais comment une telle aventure pouvait être adaptée au cinéma. 

Le réalisateur déclare avoir voulu s'attaquer au projet par goût du challenge : "Ce qui m’a attiré dans ce projet c’est que le livre avait l’air impossible à adapter au cinéma".  

Comment se faire côtoyer un tigre du Bengale et un jeune adolescent sur un radeau perdu au milieu du Pacifique ?

J'ai vu le film en 3D, et je pense que c'est un plus; autant je n'avais pas supporter la 3D de "Avatar", autant je me suis laissée emporter par le milieu aquatique de cette odyssée; on a l'impression de nager au milieu des poissons, on les voit venir vers nous, et on a envie de les toucher. Le tigre est plus vrai que nature ! 

Le tournage du film fut une véritable odyssée; du début de l'élaboration au clap de fin, il a fallu presque 4 ans. Inutile de vous dire que tous les plans avec le tigre ne sont pas tournés avec un vrai tigre.

"La plus grande difficulté du film a été le tigre", a déclaré le réalisateur. "Il devait absolument être conçu par ordinateur, sans quoi certaines parties du film auraient été impossibles à tourner". Pour créer numériquement la fourrure du tigre, il a donc fallu mobiliser quinze personnes, qui ont dû concevoir méticuleusement les 10 millions de poils du fauve ".

Et je trouve que le résultat est plutôt réussi :

20313347

Toutefois, quatre vrais tigres ont servi de modèles et ont tourné une trentaine de scènes du film, les scènes les moins dangereuses pour l'acteur; c'est le dresseur français Thierry Leportier qui a dirigé ces tigres.

L'autre grand obstacle qu'a rencontré Ang Lee, c'est l'eau. Comment tourner dans l'environnement hostile qu'est le Pacifique pour un adolescent sur un radeau, avec les tempêtes, les requins, les baleines ? Ang Lee a fait recréer un réservoir de plusieurs milliers de mètres cubes d'eau à Taïwan, dans lequel la houle de l'océan pouvait être reproduite; les préparatifs ont duré deux ans.

Mon avis : 

En général, je n'aime pas aller voir un film tiré d'un livre que j'ai déjà lu, mais j'aime bien l'oeuvre de Ang Lee, et je me demandais comment il allait s'en tirer. Je n'ai pas regretté; il y a dans ce film des scènes inoubliables, des images magnifiques, entre autres la pluie de poissons volants (et en 3D, c'est fabuleux !), la mer illuminée de méduses phosphorescentes la nuit, le "saut" de la baleine hors de l'eau....

J'ai été un peu moins sensible à la quête de Pi, sa quête spirituelle, mais les interrogations du jeune homme aident à comprendre son attitude face à Richard Parker, son interrogation de l'existence. Survivre, voilà le problème.

S'il y a bien un film qui doit se voir sur grand écran et en 3D, c'est bien l'Odyssée de Pi; Ang Lee a su imposer son style, plein de grâce et de beauté.

A un journaliste qui lui posait cette question à propos du film :"l'idée, c'est qu'il faut vivre avec son tigre intérieur?", Ang Lee a répondu :

"Si je tire une flèche qui tend un fil de soie entre le ciel et la terre, il convient de le faire avec douceur. Si le fil de soie se rompt, l'harmonie entre le haut et le bas est brisée. Il faut préserver l'harmonie du monde, même avec un tigre".

Avez-vous vu ce film ?